SOPYCAL_LEILAMACAIRE.jpg

Sopycal

Urban music

Calypso Buijtenhuijs née dans les années 90, fait l'écho d'une génération qui s'interroge en célébrant la vie. 


Elle puise l'inspiration dans les livres qui l'inspirent et la passionnent depuis l'enfance et lui permettent d'échapper à un quotidien qui l'ennui profondément.


Comédienne confirmée, elle joue sur la scène musicale comme au théâtre ou au cinéma, avec une sincérité frappante. 

Autrice, compositrice, interprète, elle est une artiste complète qui s'investie dans ses clips comme sur ses réseaux. 

Inspirée par ses amis rappeurs et la fréquententation des opens mics de slam parisien, elle se lance à son tour. 

Son premier EP "Dans l'eau" autoproduit est sortie en mai 2020. 


Aujourd'hui c'est aux cotés du producteur Victor Vagh (Flavia Coelho, Maya Kamaty, Celia Wa, Sara Lugo...) que Sopycal affine ce qu'elle appelle le "SLAP", mélange contemporain engagé de pop, Slam et de Rap. 

 
 

Actualités

Les nouvelles fraîches

18102219310279659.jpg

Accompagnée par la Rock School Barbey

Elle sera en 1ère partie de POUPIE ! 

Places ici

Lauréate de la WMA à Toulouse mentorée par Flavia Coelho 

Capture%20d%E2%80%99%C3%A9cran%202021-05-06%20%C3%A0%2015.39_edited.jpg
18000704155369358.jpg

Elle remporte le prix pour un clip au concours national RappeuZ 

162350171_1185257038560630_4355696752430

Le clip " TABOU " reçoit des prix en festival !

 

Ils en parlent

Avis éclairés

Capture d’écran 2021-05-06 à 15.12.21.pn

 1Jour 1Clip

Premier titre clippé du dernier projet de l’artiste, “Femmes” est un morceau lumineux. Ode aux femmes, dans toute leur diversité, il pose une ambiance cotonneuse dans laquelle le flow de l’artiste accompagne une prod légère. Ici, pas de punchlines virulentes ou de kicks ultra rapides mais un slam rythmé et une écriture travaillée dans laquelle se répondent jeux de mots et piques. Fatiguée mais confiante, Sopycal invite à l’égalité portée par un amour universel, peut-être aussi naïf, mais qu’il est doux d’entendre. Le clip de Leila Macaire “propose trois tableaux sur un fond travaillé d’humour et de métaphores, il questionne l’identité” et tout particulièrement celle de la femme en 2020. Très pictural, il oscille entre portraits et natures mortes afin de mettre à nu les relations complexes que notre société à avec la “féminité” avec humour et justesse.
Un joli clip et un joli morceau, que demander de plus ? Ah si “rien de moins que l’égalité”.

Capture d’écran 2021-05-06 à 15.14.37.pn

Boulimique de Musique

Une approche lyrique au ton narratif propulse un texte féministe qui ne mâche pas ses mots et s'affirme dans toute sa splendeur. Sur une toile musicale minimaliste, les propos prennent toute la place dont ils ont besoin afin d'avoir un impact certain. Un slam poétique à la langue déliée qui n'a pas peur de jouer avec les mots avec brio !

Une chanson pop-urbaine aux airs downtempo avec une poésie habile, interprétée avec un flow hyper éloquent au ton envoûtant, qui propulse encore plus loin le texte intelligent, loin des clichés que l'on pourrait s'imaginer par ce titre évocateur. Le tout, rehaussé par une magnifique chorégraphie de danse contemporaine, une performance absolument touchante, qui vient appuyer de manière on ne peut plus éloquente les propos de cette pièce engagée. Préparez-vous à un moment de grâce !

Capture d’écran 2021-05-06 à 15.17.25.pn

Première Pluie

Il y a des morceaux qui comptent. Sopycal vient d'en faire un. Et c'est compliqué de se lancer dans ce genre de projet qui peut sembler "plus grand que soi" j'imagine. Mais elle à infiniment hauteur, avec Femmes. Il y a une sincérité fraiche, qui fait du bien. La prod sert le texte, et l'interprétation témoigne des qualités et de la palette de Sopycal. Femmes est un manifeste enthousiasmant et très bien écrit. On lutte, on chante, on vit !
Pour parler du premier morceau que Sopycal nous envoyait, Femmes, on parlait de manifeste intelligent en soulignant que c'était un morceau qui compte. Mon Féminisme est fait de la même et rare sensibilité qui croque le monde. C'est une tribune brillante, intime et politique à la fois, qui raconte un engagement. Sopycal est encore une fois dans la déclaration douce, qui raconte une réalité brûlante. On ressent chez elle un besoin communicatif de se dire et de raconter, de donner à comprendre. Et c'est brillant. En deux morceaux, on est convaincus, et on est vraiment derrière le projet, prêt.e.s à prêter nos lignes pour porter cette voix.

 
PortraitCALYPSO.jpg

Sa vie au théâtre et au cinéma

Pour en savoir plus sur sa carrière de comédienne rendez-vous sur

le site de son agent

 

Contact

Merci pour votre envoi !